19.00 Km
6h
478 m
3/4

Patrimoine caussenard exceptionnel à découvrir sur le Causse Noir et en bordure des Gorges de la Jonte.

A NE PAS MANQUER...

En chemin

  • Veyreau : château, vieilles ruelles, église
  • Saint-André-de-Vézines : église au toit de lauzes, croix de fer, lavogne
  • Toit-citerne en lauze de La Roujarie
  • Eglise romane de Saint-Jean-de-Balmes, Cirque de Madasse
  • Ermitage Saint-Michel et Champignon Préhistorique
  • Fontaine et mare de Roussou
  • Hameau du Villaret

 

Aux environs

  • Vessac : village typiquement caussenard
  • Montméjean : château, fontaine, sentier botanique
  • Gorges de la Dourbie
  • Montpellier-le-Vieux
  • Saint-Véran et château de Montcalm

Les toits-citernes

L'eau était le souci permanent des fermes caussenardes, construites sur les plateaux arides des Causses.
Le meilleur moyen de récupération de l’eau, avant qu'elle ne s'enfonce dans le sol calcaire et poreux, était donc de la saisir à l'air libre près de la surface. Les caussenards ont alors appris à recueillir et stocker l’eau de pluie des toitures en construisant des toits-citernes.
Système ingénieux, les toits-citernes sont une variante des puits-citernes et permettaient d’abreuver les troupeaux éloignés. Ils recouvrent les bâtis construits en pierres de pays dont une partie est souterraine : la toiture en lauzes collectait les pluies qui se déversaient dans l'intérieur du réceptacle. Le toit-citerne en lauzes de La Roujarie date environ de 1900. Non loin de la bâtisse, se trouvent des Naucs (abreuvoir en pierre).

Le parcours