10.00 Km
3h
578 m
2/4

S’initier à la flore des causses, entre gorges et chaos dolomitiques aux formes fantastiques

A NE PAS MANQUER

En chemin

  • Montméjean : château, fontaine
  • Rochers ruiniformes du Rajol
  • Ruiniformes de Roquesaltes
  • Panorama sur Vallée de la Dourbie et le Causse du Larzac
  • La Roque-Sainte-Marguerite et son église du XIème siècle.

Aux environs

  • Sentier botanique de Montméjean
  • Montpellier-le-Vieux
  • Vallée de la Dourbie
  • Saint-Véran et château de Montcalm
  • Saint-André-de-Vézines : croix de fer, lavogne, église au toit de lauze
  • Vessac : village typique du Causse Noir.

Ruiniformes du Causse Noir

Sur les vastes étendues du causse apparaissent parfois d'étranges paysages de pierre. Leurs dimensions évoquent des villes dont les rues seraient en ruines, d'où leur nom de rochers ruiniformes. Leur formation est liée à la présence de dolomie, roche associant le carbonate de chaux soluble au carbonate de magnésie, peu soluble. L'érosion chimique induite par les eaux de ruissellement a sculpté, par endroits, ces "ruines" aux crêtes arrondies, hautes d'une dizaine de mètres. Certains de ces sites étaient autrefois auréolés d'une image fantastique, alimentant l'imaginaire des populations qui les évitaient.

On compte de nombreux chaos ruiniformes sur les causses : le site de Montpellier-le-Vieux, le chaos du Rajol, les ruiniformes du Rajal-del-Gorp... Celui de Roquesaltes est le plus important. Il constitue un donjon naturel qui surplombe, avec sa cinquantaine de mètres, celui de Montpellier-le-Vieux, de l'autre côté du Ravin du Riou Sec.

Le parcours